Le chien qui ne voulait pas marcher en laisse

Pour un chien, il est souvent difficile de trouver un nouveau maître lorsque l'on est en souffrance dans un refuge.

Si de surcroît vous paraissez quelque peu réticent à adopter certains comportements élémentaires comme le port du collier et la marche en laisse, vos chances d'adoption s'éloignent...

Proposé à l'adoption à Paris par une société de protection, Milord l'Epagneul Breton, n'avait aucun succès auprès des visiteurs : c'est qu'il ne savait pas marcher en laisse et se faisait traîner au bout de la lanière, arc-bouté sur son derrière, l'air pitoyable et borné…

Malgré ce handicap pour qui habite en ville, un homme se laisse attendrir et remplit les papiers administratifs pour l'emmener chez lui. Le chien est couché devant le bureau, visiblement épouvanté. Soudain, à hauteur de museau, il aperçoit un petit garçon, le neveu de l'adoptant, qui essaie de faire connaissance en attendant que les formalités soient terminées. Bien lui en prend. Milord se lève, fait la fête et se laisse entraîner pour un tour de bureau. En réalité, ce chien ne craignait pas la laisse, mais les adultes, dont il avait peut-être eu à se plaindre précédemment : en revanche, il adorait les enfants.

Le gamin le mit en confiance et Milord aujourd'hui ne regrette pas d'avoir suivi son tonton.