Le fabuleux destin de Ti Toutou le chien

Ti Toutou, fourrure noire hirsute et dégaine de voyou de banlieue, a été abandonné tout chiot devant une des boucheries de Champigny...

Il ne lui fallut pas longtemps pour emboîter le pas, très gaillardement à une vieille dame venue acheter de la viande pour son chat. Il la bouscule un peu pour entrer chez elle et refuse de regarder la sortie. Rien de plus difficile à faire bouger qu'un animal qui fait semblant de ne pas comprendre

Sociable et affectueux

Ti Toutou qui n'a pas encore de nom a déjà de mauvaises manières. Il poursuit le chat de sa bienfaitrice qui le tolère au jardin, creuse des trous comme si son père était une taupe et sa mère une autruche, mange comme quatre et hurle son désespoir sur tous les tons dès qu'il n'aperçoit plus personne derrière la fenêtre. Hors cela, un chien très affectueux et visiblement très sociable.

Un espoir d'adoption

La vieille dame ne pouvant le garder définitivement, elle le confie à sa fille qui travaille dans un groupe de presse et qui l'emmène au bureau, voir si par hasard, un collègue en mal de chien…

Un couple agité !

Et Ti Toutou jette son dévolu sur le rédacteur en chef d'un journal de musique classique. Qui l'emmène pour le week end. Qui le présente à sa famille. Qui achète une voiture dans la semaine pour pouvoir transporter son chien. Qui plonge dans la Seine pour l'arracher à la noyade car il était tombé dans le fleuve en poursuivant furieusement un pigeon. Qui rachète un matelas d'urgence car Ti Toutou, rebaptisé Bonhomme, l'avait mis en pièce pendant qu'il était parti travailler.

De la rue à l'Opéra

Ti Toutou-Bonhomme est aujourd'hui le copain des vedettes du Bel Canto auquel il réserve le meilleur accueil. Il a suivi des cours de gentledog chez un éducateur canin et plus rien ne subsiste de ses manières de rouleur de mécaniques. Il a franchi tous les échelons de la société et parce qu'au fond il le méritait, il s'est fait une place au soleil !