Un chien patient au cœur tendre

Neuf mois. C'est le temps que Basky, labrador fidèle, a passé au centre d'un rond point en attendant désespérément son maître disparu. Une patience à toute épreuve qui fut récompensée…

C'est au mois d'octobre que les habitants de ce village du sud de la France commencèrent à remarquer la présence d'un chien, statique, au centre d'un rond point. Une semaine après sa première apparition, il était toujours là. Intrigués, les villageois tentèrent de le faire bouger. En vain. Le chien resta sur place. Certains lui portèrent alors une gamelle afin qu'il ne meure pas de faim.

Le bruit couru qu'il s'agissait du chien d'un ancien habitant qui venait de déménager. Un chien abandonné ! Ils le surnommèrent Basky et en firent la mascotte du village. Tout le monde, à tour de rôle, veilla à ce que le labrador ne manque de rien.

Jusqu'au jour où, neuf mois après sa première journée sur le rond point, Basky choisit sa nouvelle maîtresse  : une pharmacienne de 32 ans dont le vieux labrador venait de mourir il y a quelques semaines. Basky aurait-il voulu consoler la jeune femme en la suivant jusque chez elle ? Toujours est-il que depuis, une statue rend hommage à sa bienveillance et a pris sa place… au centre du rond point !